Pléiade d'occasion - Coffret Blaise Cendrars - Oeuvres autobiographiques complètes
  • Pléiade d'occasion - Coffret Blaise Cendrars - Oeuvres autobiographiques complètes
  • Livres d'occasion Pléiade d'occasion - Coffret Blaise Cendrars - Oeuvres autobiographiques complètes
  • Livre Pléiade d'occasion - Coffret Blaise Cendrars - Oeuvres autobiographiques complètes

Pléiade - Coffret Blaise Cendrars - Oeuvres autobiographiques complètes

89,00 €

Un mot sur la collection de la Bibliothèque de La Pléiade

La collection de la Bibliothèque de la Pléiade réunit des éditions de référence des plus grandes œuvres du patrimoine littéraire et philosophique français et étranger. Elle est donc prestigieuse à double titre : par son contenu, puisque, pour un auteur, c'est une reconnaissance ultime de la qualité de son œuvre, et par sa présentation : format proche du poche, présentation élégante avec impression sur papier bible, couverture de cuir souple et une typographie particulièrement soignée.

Dix à douze volumes sont édités chaque année. Les textes sont issus de manuscrits ou des éditions et documents jugés les plus fidèles à l'esprit de l’œuvre, les traductions sont généralement inédites ou a minima révisées et de nombreuses annexes sont généralement présentes incluant des documents inédits, des notices et notes réalisées par les spécialistes les plus reconnus. 

Blaise Cendrars - Œuvres autobiographiques complètes I & II

Édition de 2013.

Édition publiée sous la direction de Claude Leroy.

Autobiographiques par convention, donc, et complètes… jusqu’à un certain point (car l’autobiographique est partout présent chez Cendrars, jusque dans ses romans), les œuvres ici rassemblées s’organisent autour des quatre grands livres publiés entre 1945 et 1949 : L’Homme foudroyé, La Main coupée, Bourlinguer et Le Lotissement du ciel. Cette «tétralogie» informelle est précédée de Sous le signe de François Villon, important recueil demeuré jusqu’à ce jour inédit en tant que tel. Elle est suivie du dernier texte personnel de Cendrars, J’ai vu mourir Fernand Léger, témoignage sur les derniers jours du peintre qui avait illustré la plaquette J’ai tué en 1918. Sont rassemblés en outre, au tome II, les «Écrits de jeunesse» (1911-1912) au fil desquels Frédéric Sauser renaît en Blaise Cendrars. Enfin, un ensemble d’«Entretiens et propos rapportés» procure les éléments d’un autoportrait parlé.

2272 pages, rel. Peau, 105 x 170 mm

Sans défaut.

9782070140305

Fiche technique

ISBN
9782070140305
État de l'exemplaire
Très bon état
Année édition
2012
Éditeur
Gallimard
Auteur(s)
Blaise Cendrars
Articles vérifiés
Article vérifié

Au Magasin des Livres, nous portons un soin particulier à la vérification de tous nos produits.

Click & Collect
Click & Collect

Commandez sur le site et retirez votre commande en magasin, c'est local et c'est gratuit !

Remise en mains propres
Remise en mains propres

A Villeurbanne, Lyon 3-Monplaisir, Vaise et Quai Gillet nous vous livrons sur rendez-vous ! Plus d'infos...

Envoi par Mondial Relay
Envoi par Mondial Relay

Inconditionnel(le) de la librairie sans pouvoir vous y déplacer ? Nous proposons l'envoi par Mondial Relay.